Asics uk nike air max 2017 nike flyknit uk louis vuitton bags uk under armour uk michael kors uk adidas nmd uk puma trainers Timberland uk ray ban sunglasses uk converse trainers nike air max shoes nike cortez uk salomon shoes nike free run uk le coq sportif trainers nike huarache sale nike trainers nike roshe run uk golden goose sneakers
new balance uk jordan trainers Adidas Stan Smith uk nike free 5.0 uk oakley sunglasses uk timberland boots uk nike air max sale saucony trainers Longchamp uk adidas football boots uk polo shirts uk louis vuitton uk adidas neo uk nike air force 1 uk cheap ray bans uk hollister uk balenciaga trainers nike trainers uk

Origine du calendrier de l'avent

Le calendrier de l'avent est né d'une vieille tradition germanique remontant au XIXe siècle. Cette tradition avait pour vocation de faire patienter les enfants jusqu'au jour Noël..

Définition de l'avent

L’avent, issu du mot latin adventus (qui signifie la venue, l’arrivée) est la période de préparation à la venue du Christ. L’avent ne commence pas le 1er décembre mais le quatrième dimanche avant le 25 décembre qui est la date de naissance du Christ, fils de Dieu pour les catholiques. Ce qui a pour conséquence de faire varier le nombre de jours de la période de l’avent entre 22 et 28 jours selon les années. Cependant, tous les calendriers que l’on trouve actuellement dans le commerce, sont déclinés sur un modèle païen, à 24 fenêtres.

Images pieuses de l'avent

Au 19ème siècle en Allemagne, dans certaines familles chrétiennes protestantes, il était d’usage de donner aux enfants une image pieuse chaque matin du jour de l’avent. Une autre tradition consistait à tracer 24 traits à la craie sur l’encadrement d’une porte et de demander aux enfants d’effacer un trait chaque jour.

Invention du premier calendrier de l'avent

L’invention du calendrier de l’avent est attribuée à l’allemand Gerhard Lang. Lorsqu’il était enfant sa mère avait eu l’idée originale d’accrocher 24 « wibele » (petits gâteaux souabes) sur un support cartonné que ses enfants pouvaient déguster jour après jour.

Devenu adulte et travaillant dans le milieu de l’imprimerie en tant qu’éditeur de livres illustrés médicaux bavarois, Gerhard Lang a eu l’envie de partager cette tradition issue de son enfance et entrepris la commercialisation du tout premier calendrier de l’avent en 1908.

Origine du calendrier de l'avent

Ce calendrier fût commercialisé sous le nom de Calendrier de noël ou « Weihnachtskalender » dans la langue d’origine, Il s’agissait de 2 supports cartonnés : le premier support contenait 24 images pieuses à découper et le 2ème comportait 24 fenêtres numérotées contenant un verset à lire destinées à accueillir les images. La dernière image beaucoup plus grande que les autres, représentait l’enfant christ vêtu d’une robe blanche.

Chaque jour, l’enfant pouvait coller une image dans une fenêtre et ce jusqu’à ce que la totalité des fenêtres soient complétées signifiant ainsi que le jour tant attendu de Noël était enfin arrivé.

Le succès fut immédiat, et l’homme d’affaire mais aussi passionné, chercha d’autres idées et proposa chaque année une nouvelle version de son calendrier, fenêtres à ouvrir, maison avec chocolats, même une version en braille… La particularité de ses calendriers était la grande qualité de ses gravures riches en détail. Ce succès donna des idées, et la concurrence d’autres éditeurs ne tarda pas à arriver. Ne pouvant pas résister à la pression des prix de la concurrence, Gerhard Lang dû cesser sa production en 1940.

Evolution du contenu des calendriers

Les images pieuses des premiers calendriers de l’avent ou « Adventskalender » ont progressivement étaient remplacées par des images païennes, sous l’influence des évènements historiques du 20ème siècle. En effet, durant la première guerre mondiale (1914-1918) certaines images illustrant les forces militaires allemandes (soldats, canons…) ont fait leur apparition puis ont été remplacées par des animaux après la défaite de l’Allemagne, pour ensuite resurgir avec la seconde guerre mondiale (1939-1945) et disparaître définitivement avec la deuxième défaite de l’Allemagne, laissant place à des images plus modernes pour l’Allemagne de l’Est tandis qu’en Allemagne de l’Ouest on conservait la tradition religieuse. Avec les années, les images ont progressivement fait place aux biscuits, puis aux chocolats (dans les années 50) mais aussi aux petits jouets qui correspondent aux calendriers que l’on trouve actuellement dans le commerce et dans de nombreux pays.

Des calendriers de l'avent géants

Calendrier de l'avent géant de Gegenbach

Certaines villes mettent en place des calendriers de l’avent géants par jeux de lumières sur des façades de monuments: illumination d’une fenêtre supplémentaire chaque soir du 1er au 24 décembre.

Voici quelques noms de villes participant à ce type d’évènements :

  • - Turckheim en Alsace dans le Haut-Rhin, sur la place de l’Hôtel de Ville
  • - Munster en Alsace dans le Haut-Rhin, sur l’ancienne abbaye du Batial située sur la place du marché
  • - Gengenbach en Allemagne, sur la façade de l’hôtel de ville

 

Cette tradition née au 19ème siècle, s’est donc largement répandue et n’est plus seulement destinée à faire patienter les enfants jusqu’à Noël, mais permet aussi d’apporter aux petits comme aux plus grands de la gaité et de la douceur dans les longues journées d’hiver du mois de décembre.